user_mobilelogo

header

 

Élise Caron fait partie des peintres québécois qui se consacrent à la recherche pour perfectionner son art.  Très jeune, son intérêt pour les arts décide de l’orientation qu’elle donnera à ses études. Elle fait d’abord des études en Arts plastiques au Cégep St-Laurent, puis aux Beaux-Arts à l’université Concordia où elle obtient un baccalauréat en design graphique, puis, une spécialisation en illustration. Pendant une dizaine d’années, Élise Caron travaille comme designer graphique dans différents studios de publicité et enseigne le design graphique tout en poursuivant en parallèle une démarche en peinture.  Elle approfondit la technique de l’aquarelle avec Jean-Paul Ladouceur et fait de la calligraphie occidentale. Depuis 1983, Élise Caron a participé à plusieurs expositions de groupe. En 1988, elle organise sa première exposition solo. 

En 1996, sa démarche artistique prend un nouveau tournant alors qu’elle s’intéresse à l’histoire de l’art chinois et  japonais et étudie au département des études de l’Asie de l’Est à l’université de Montréal.  Elle perfectionnera son pinceau en travaillant en atelier individuel avec un maître calligraphe chinois.  Elise Caron recevra une bourse du Conseil de la Culture des Laurentides  pour recevoir un coaching individuel auprès d’un grand maître  Tai Chi pour approfondir les enseignements de la philosophie chinoise.

Elle reçoit le 3e prix de l’American Orchid Society avec sa peinture chinoise “Silence”. 

Élise Caron recherche et anime une série de six émissions sur la calligraphie et la peinture chinoise intitulée: «OMBRES ET LUMIÈRES AVEC ÉLISE CARON», qui est diffusée sur les ondes de Canal Vox à l’automne 1999 et en reprise à l’hiver 2000-01.

Élise Caron est régulièrement invitée à la journée de la peinture dans les jardins de la Lieutenant-gouverneur  du Québec.  

Une classe de maître donnée par Madame Françoise Sullivan, a confirmé et encouragé sa démarche artistique dans l’abstraction.  En 2003, un groupe d’artiste en art abstrait se forme avec la complicité de Madame Sullivan. 

Également en 2003, sa peinture est sélectionnée par les designers du TCHFM (le salon canadien du design et de l’ameublement résidentiel présenté à Toronto) pour exposer dans les vitrines TENDANCES 2004-05.

Élise Caron est membre du RAAV / CARFAC, (regroupement des artistes professionnels en arts visuels au Canada). Elle enseigne sous forme de coaching individuel auprès d’artistes professionnels ou de la relève.

Elle fait des conférences sur l’art. Elle fait partie de la banque d’artiste pour la politique d’intégration des arts à l’architecture, le 1%. 

Élise Caron expose au Musée Marius-Barbeau en Beauce tout l’été 2011. En avril 2013, elle reçoit une bourse de création du CALQ. 

Ses oeuvres font partie des collections d’entreprises  privées et publiques telles qu’au gouvernement du Québec et au Gouvernement Canadien, spécialement au Ministère des affaires étrangères. (Ambassades canadiennes). 

On peut voir  ses oeuvres  dans plusieurs expositions solos ou de groupe, dans des centres d’artistes reconnus et des Maisons de la Culture, à Montréal et en région. 

 

En 2013, le Musée des Beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire  organise la prestigieuse exposition « Paul-Émile Borduas, les années New-Yorkaises », et « l’Héritage de Paul-Émile Borduas »  Élise Caron est invitée et en faire partie. 

Simultanément, le Musée des Beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire organise une exposition solo Caron à la Maison de Paul-Émile Borduas du Musée des Beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire avec son exposition « Pureté et dépouillement ».

Les oeuvres d’Élise Caron sont exposées en galeries à Montréal, également aux États-Unis ( Baltimore, Chevy Chase, Philadelphia et Fort Lauderdale.)

En 2015, elle est sélectionnée parmi les 3 finalistes pour le prix du CALQ- Créateur de l’année pour les Laurentides. (Toutes disciplines confondues).  Ce prix vise à reconnaître un artiste pour l’ensemble de son parcours et l’excellence de son œuvre.

En 2016, une exposition solo est organisée à la Ville de Mont-Tremblant.

 

 

 

 

.